Fandom

Naruto Wiki

Bijû

3 751pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion6 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Un Démon à Queues (尾獣, Bijû) est une créature titanesque dans le manga Naruto. Au nombre de dix, ces démons se différencient par le nombre de leurs queues, allant d'une seule à dix. Les démons à queues sont des formes vivantes de chakra, parfois mentionnés comme des « Monstres de chakra » (チャクラのバケモノ, Chakura no Bakemono),[1][2] leur procurant une puissance surpassant la plupart des shinobi.

Caractéristiques généralesModifier

Principalement inspirés du folklore japonais, ce sont des êtres très puissants disposant d'une très grande quantité de chakra. On les distingue bien sûr par leur aspect très différent les uns des autres, mais aussi par le nombre de queues. Ils ont chacun des affinités élémentaires différentes et des capacités spéciales propres, ainsi que des points faibles.

Ils sont psychologiquement très différents les uns des autres. Leur comportement en liberté est d'ailleurs en directe corrélation avec leurs personnalités :

  • Le sociopathe Ichibi tue tous ceux qui se trouvent face à lui.
  • Sanbi se contente de vivre pacifiquement et d'errer dans un lac. Il semble le moins intelligent et n'est d'ailleurs même pas conscient de son propre potentiel, il n'est dangereux qu'en raison de sa taille démesurée.
  • Le misanthrope Kyûbi détruit tout ce qu'il peut.


Les 9 bijûs avec le rikûdo.png

Les neuf bijûs avec l'Ermite Rikudô.

Les neuf bijûs naquirent à la fin de la vie de l'Ermite Rikudô, le jour, où, il sépara le chakra de Jûbi en neuf parties qui devinrent les 9 bijûs du monde ninja. Quant à Jûbi, dont le corps était entièrement dépourvu de chakra, il utilisa Chibaku Tensei pour sceller le monstre dans la Lune. Le Rikudô leur dit ces quelques mots à la fin de sa vie : « Je n'ai plus longtemps à vivre. Shukaku, Matatabi, Isobu, Son Gokû, Kokuô, Saiken, Chômei, Gyûki, Kurama ; même si vous êtes désormais séparés, vous serez toujours ensemble, et un jour, vous serez à nouveau réunis. Vous avez chacun un nom… Et une forme différente d'autrefois. Mais comme vous n'êtes plus en moi, vous devez à présent choisir la bonne voie. Cherchez ce qu'est la véritable force… Et quand ce jour viendra… ». Au départ de leur vie, il semble que les bijûs étaient des enfants bien que leur taille dépassait de très loin déjà celle d'un homme comme on peut le voir sur les images ci-dessus où le Rikudô est au milieu du cercle des neuf bijûs et qu'en faisant la comparaison de leur taille, on constate qu'elle était déjà assez impressionnante et qu'ils devinrent encore plus grands que dans leur enfance.

JinchûrikiModifier

9jinchuurikis.jpg

Les derniers jinchûrikis connus.

Craints en raison du potentiel de destruction que chacun d'entre eux représente, mais recherchés pour les mêmes raisons, plusieurs d'entre eux sont depuis plusieurs générations la propriété de groupes de ninjas qui, grâce à des techniques à base de sceaux, les enferment dans des êtres humains dont la vie est sacrifiée pour qu'ils deviennent des armes vivantes. On appelle ces hôtes les jinchûrikis ou Réceptacles (pouvoir du sacrifice humain), ils sont souvent craints ou haïs tout autant que les bêtes dont ils recueillent les pouvoirs et l'âme et sont exclus de la vie sociale normale. Beaucoup finissent par devenir des misanthropes repliés sur eux-mêmes.

BijuuandJinchuuriki.png

Les neuf bijûs et leurs jinchûrikis récents.

Ce n'est d'ailleurs pas le seul problème de l'hôte, par exemple celui de Ichibi, incapable de dormir, finit par développer une personnalité très instable; quant à celui de Kyûbi, bien qu'immunisé contre le chakra de son bijû, à force de le consommer à petites doses en continuité, reste exposé à l'empoisonnement lors d'une très forte décharge. Cependant en apprenant à l'utiliser correctement et à canaliser cette puissance, il est possible de devenir extrêmement puissant. Si un démon est extrait de son hôte, celui-ci meurt. Seuls les membres du clan Uzumaki ont des corps assez résistants pour ne pas succomber.

Aussi, un jinchûriki est en fait le nouveau corps du bijû. Exemple : Kyûbi. Lors de la sortie de la 4e queue, Naruto perd le contrôle de lui-même et le démon renard prend le dessus sur lui. Il prend possession de tout son corps, intelligence, Jutsu et bien plus encore. L'aspect de Naruto change au point de ressembler au démon renard mais conserve une taille humaine.

Les bijûsModifier

IchibiModifier

Ichibi
300px-Shukakuandgaara.JPG

Shukaku et Gaara

 (une queue), également appelé Shukaku (ou encore Ichibi no Tanuki), est un chien viverrin (Tanuki en japonais) de couleur sable avec de nombreux traits ondulés de couleur bleue sur tout le corps. Créature du sable et du vent, il est possédé par Suna depuis plusieurs générations et donc, avant sa fondation il y a une cinquantaine d'années, par un des clans le composant.

Pour son jinchûriki, la présence du Shukaku offre une maitrise parfaite du sable et lui donne une défense automatique: une barrière de sable qui se dresse avant chaque impact. En contrepartie, le démon se réveillant chaque fois qu'il s'endort, l'hôte ne peut plus dormir et, à force de veiller plusieurs années, finit par avoir des séquelles physiques (les cernes) mais aussi psychologiques : il développe une personnalité instable et finit souvent par haïr ses semblables.

Dans la première partie du manga, Sabaku no Gaara est l'hôte du Shukaku. Sa mère fut utilisée pour sceller en lui le démon et en mourut. Son enfance dramatique accrut son instabilité psychologique et en fit un meurtrier sans émotion. Cependant, sa rencontre avec Naruto allait permettre une stabilisation de celui-ci, bien que toujours très froid, il fut cependant plus ouvert aux autres et perdit son désir meurtrier. Dans le cas de Gaara, le fait de manipuler le sable lui viendrait en fait de l'âme de sa mère, laquelle pense-t-il qu'elle vit dans le sable qu'il utilise pour combattre.

Le démon fut capturé par l'Akatsuki (plus précisément par Deidara) dès le début de la seconde partie du manga… Gaara fut ramené à la vie en échange de la vie de la vieille Chiyo. Son vrai nom donné par le Rikudô sennin est Shukaku.

NibiModifier

Nibi
300px-Nibiandyugito.JPG

Nibi et Yugito Nii

 (deux queues), également appelé Matatabi (ou encore Nibi no Bakeneko), est un chat de feu bleu et noir inspiré de la créature folklorique appelée Nekomata. Il semble lié aux pouvoirs du feu.

Dans la seconde partie du manga, on découvre que son hôte était une jeune femme du pays de la foudre répondant au nom de Yugito Nii. Elle se décrivait elle-même comme la seconde ninja la plus forte de son village, ce qui ne l'empêcha pas de se faire battre par Hidan. Elle mourut dans le chapitre 332 (épisode 83 de l'anime) des suites de l'extraction du bijû.

SanbiModifier

03-sanbi.jpeg

Sanbi et Yagura

 Sanbi (trois queues), également appelé Isobu (ou encore Sanbi no Kyodaigame), est une gigantesque tortue verte et rouge dont la tête est protégée par une carapace inférieure en plus de celle du dessus, inspiré à la fois du kappa, de Genbu et d'un peu de l'être humain (pour la tête). Étant très simple psychologiquement, il se contente d'errer dans la mer et la plupart du temps ne cause pas de dégât en dehors des bateaux qui pourraient le heurter. Il n'a même pas conscience de son propre potentiel.

Libre, il ne disposait pas de jinchûriki quand Tobi et Deidara le capturèrent. Deidara précisa que c'est parce qu'il n'avait pas (ou certainement plus) de jinchûriki qu'il était si « faible ».

Il fut scellé dans la statue de l'Akatsuki.

Son dernier jinchûriki était un jeune garçon de Kiri, Yagura, qui n'était autre que le Quatrième Mizukage.

Dans les épisodes hors-série de Naruto Shippûden, il fut « invoqué » par un jeune garçon, Yukimaru, protégé par une femme contrôlant le Shôton (Cristal), Guren. La puissance du démon était un peu plus exploitée dans ces épisodes, car on constate que le Shoton (qui possède une forte densité moléculaire) ne pouvait le percer. Il semble donc excessivement résistant. Le monstre peut également dégager une puissante onde de choc par la gueule.

YonbiModifier

Yonbi
04-yonbi.jpeg

Yonbi et Rôshi

 (quatre queues), également appelé Son Gokû (ou encore Yonbi no Saru), est le démon à quatre queues. Il affirme que son véritable nom lui a été donné par le Ermite Rikudô.

Rôshi, son hôte, fut amené par Kisame pour l'extraction après sa capture. Ce vieil homme, mort lors de la cérémonie d'extraction, ne faisait partie d'aucun village et était un voyageur errant, bien qu'il était originaire de Iwa. Kisame Hoshigaki précisa que Rôshi était un ninja puissant.

Son pouvoir est la seule entorse connue à la règle des Kekkei Genkai élémentaires qui veut que seuls ceux dotés de tels héritages génétiques puissent fusionner les cinq éléments de base. En effet, il confère à son jinchûriki la capacité à fusionner l'affinité Doton (L'art de manipuler la terre) et l'affinité Katon (L'art de manipuler le feu) de Rôshi pour en faire le Yôton (L'art de manipuler la lave).

GobiModifier

Gobi
05-gobi.jpeg

Gobi et Han

 (cinq queues), également appelé Kokuô (ou encore Gobi no Irukauma).

Il fut capturé par l'Akatsuki mais on ne sait rien des circonstances de sa capture.

Son dernier jinchûriki était un ninja d'Iwa de grande taille doté d'une armure, Han. On n'en sait pas beaucoup sur ce bijû.

Apparemment, Han utilisait la vapeur comme technique de frappe. En effet, il expulsait de la vapeur de son armure pour donner des coups puissants.

RokubiModifier

Rokubi.jpg

Rokubi et Utakata

 Rokubi (six queues) est également appelé Saiken (ou encore Rokubi no Namekuji).

Il fut capturé par le chef de l'Akatsuki (Pain).

Son dernier jinchûriki se nommait Utakata qui était un jeune homme originaire de Kiri, manipulant des bulles de savon, ayant tué son maître en pensant qu'il voulait le tuer, alors que celui-ci essayait juste de le sauver.

NanabiModifier

Nanabi.jpg

Nanabi (sept queues), est également appelé Chômei (ou encore Nanabi no Kabutomishi).

Il fut capturé par l'Akatsuki mais on ne sait rien des circonstances de sa capture. D'après l'anime, fut capturée par à son retour des examens chûnin de Suna par Kakuzu et Hidan.

Son dernier jinchûriki était une adolescente de Taki, .

HachibiModifier

Hachibi
830px-HachibiManga.jpg

Hachibi et Killer B

 (huit queues), également appelé Gyûki (ou encore Hachibi no Kyogyû), est un taureau écorché dont les queues auraient été remplacées par huit tentacules de pieuvre.

Son hôte, Kira Hachi également appelé Killer Bee (l'Abeille Tueuse), est un homme qui vit dans les montagnes du pays de la foudre. Il appartient au clan Yotsuki dont fait partie le Raikage, son frère. Inspiré par la culture gangsta rap, son style est assez particulier dans l'univers de Naruto, il aime faire des sessions de slam, même durant le combat. Il a deux tatouages, l'un sur le bras (fer) et l'autre sur sa joue gauche (2 cornes). Il porte aussi 7 épées sur le dos.

Il peut se sortir d'un Genjutsu par lui-même en utilisant le bijû qui est en lui comme un partenaire à part entière car il possède un contrôle total sur Hachibi. Il semblait battu par Sasuke Uchiwa après un combat ardu grâce à l'Amaterasu. Cependant, on découvre dans le chapitre 419 (épisode 204) qu'il survécut et simula sa défaite en utilisant une technique de substitution (un bout de tentacule).

Notons par ailleurs que lors de son combat contre Taka, l'équipe de Sasuke, il fut par deux fois très proche d'éliminer ce dernier, sauvé par les interventions successives de Karin et Jûgo qui le réanimèrent, alors que Hachibi (Killer B) avait grièvement blessé Sasuke en un seul coup, à tel point que ce dernier était agonisant (la poitrine défoncée). Entre autres, il malmena également toute l'équipe Taka dans son ensemble, ce qui donna un aperçu assez convaincant de sa grande puissance. On apprend plus tard, que même sans invoquer son bijû, Kira Hachi avait la main mise sur le combat, et qu'il s'était simplement emballé. En réalité, il souhaitait exploiter cette occasion afin de sortir de son village, dans lequel il était confiné et dans le fond, considéré comme une arme, en dépit de l'inquiétude de son frère.

KyûbiModifier

Naruto et Kyûbi.jpg

Kyûbi et Naruto

Kyûbi (neuf queues), également appelé Kurama (ou encore Kyûbi no Yôko), est un démon dont l'apparence s'inspire du Kitsune (Renard du folklore japonais) et de l'être humain. Bien que le nombre de queues n'indique pas réellement la puissance du démon, il reste tout de même le plus puissant des neuf bijûs. Selon l'incipit du manga, douze ans avant la première partie du récit, le fléau connu sous le nom de Kyûbi attaqua le village caché de Konoha. L'homme connu sous le titre de 4ème Hokage fit alors le sacrifice ultime pour emprisonner l'âme du démon dans le corps de son propre fils, Naruto Uzumaki.

Kyûbi est un être malveillant, misanthrope et particulièrement fourbe. Très intelligent et parfaitement conscient de ses actes, c'est par pure cruauté qu'il n'hésite pas à détruire tout ce qui se trouve sur son passage. Cela ne l'empêche pas d'être généreux quand son don peut servir ses desseins, comme par exemple lorsqu'il utilise son chakra pour soigner son hôte et ainsi le maintenir en vie.

Son histoire semble très liée au clan Uchiwa et il fut utilisé comme arme par l'un d'entre eux, Madara, une centaine d'années avant le début du récit lors d'un coup d'État raté.

JûbiModifier

Jûbi
Jûbi.png

Jûbi en entier

, aussi appelé Shinju, est le démon originel. Les neuf bijûs sont en réalité des parties du chakra divisé à partir des dix queues. Des siècles avant la fondation des villages cachés, le Sage des Six Chemins sauva le monde de Jûbi. Il parvint à soumettre le démon et à le sceller dans son propre corps, devenant ainsi le premier jinchûriki. Cependant, la menace n'était que temporairement écartée: à sa mort, le sceau se briserait et Jûbi serait relâché. Le Sage réussit à diviser le chakra de Jûbi en neuf entités monstrueuses qui furent plus tard connues comme les « bijûs » et les dispersa aux quatre coins du monde. La dernière précaution du Sage fut d'ensevelir, à l'aide du Chibaku Tensei, les restes physiques de Jûbi à l'intérieur d'une prison de pierre colossale qu'il envoya aux cieux, créant la Lune.

Il possède un œil unique, composé de cercles concentriques caractéristiques du Rinnegan, et de neuf « tomoe », caractéristiques du Sharingan.

AnecdotesModifier

  • Seules six personnes sont connues pour avoir réussi à contrôler parfaitement un bijû : Madara Uchiwa et Tobi (grâce à leur Sharingan),[3][4] Hashirama Senju (grâce au Mokuton) et trois jinchûrikis : Yagura, Killer Bee, et Naruto.
  • Plusieurs shinobis n'ayant jamais été des jinchûrikis possèdent un potentiel de chakra comparable à celui d'un bijû : parmi eux, Kisame Hoshigaki ou encore le Quatrième Raikage.
  • On peut affirmer avec certitude que trois bijûs ont été scellés dans un objet inanimé autre que la Statue de l'Hérétique : Shukaku dans une théière, Hachibi dans un pot et Jûbi dans la Lune.
  • On peut croire que la volonté de Pain, Tobi et Madara de rassembler les neuf bijûs pour créer une arme suffisamment puissante capable de détruire des pays entiers était fondée sur le principe de la dissuasion par la bombe nucléaire.
  • Seuls l'Ermite Rikudô, Obito Uchiwa et Madara Uchiwa réussirent à contrôler Jûbi, le bijû suprême.
  • Jûbi, qui était l'union des neuf bijûs, avait une puissance absolument colossale, capable de tout détruire, on peut imaginer qu'un seul battement de l'une de ses queues pouvait détruire les cinq pays en un coup, et que sa bombe du bijû pouvait ravager la moitié du monde, et même capable de détruire le monde entier, et son œil le rendait immunisé contre les pouvoirs du sharingan, ce dernier étant un mélange du rinnegan et du sharingan. Le seul homme capable de le battre fut l'Ermite Rikudô, car son calme et sa sagesse lui permettaient de vite comprendre la situation.
  • Les deux personnes que les neuf bijûs respectent le plus sont : l'Ermite Rikudô qui lui ne les avait pas considérés comme des armes, mais comme des être bons, le deuxième était Naruto, car lui aussi ne les traitait pas comme des armes, mais comme des camarades, et les neuf bijûs constatèrent que Naruto était l'héritier de l'Ermite Rikudô.
  • Dans Naruto Shippûden 2: Lien, un démon sans queue appelé Reibi apparaît. Cependant, il n'est pas compté dans la division du Chakra de Jûbi et semble être classé seul.

RéférencesModifier

  1. Naruto chapitre 256, page 14
  2. Naruto chapitre 404, page 14
  3. Naruto chapitre 399, pages 9~11
  4. Naruto chapitre 501, pages 8~13

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard