Wikia

Naruto Wiki

Jinchûriki

3 746pages sur
ce wikia
Discussion0

Un Jinchûriki (人柱力, Kana : Réceptacle, TV Française : Hôte ; signifiant littéralement « pouvoir du sacrifice humain ») est un humain vivant avec un bijû scellé en lui. Cette symbiose lui confère d'extraordinaires pouvoirs et une quantité colossale de chakra.

HistoireModifier

Il y a bien longtemps, le monde était en proie à des guerres incessantes entre les hommes. Le démon Shinju, créateur du chakra, revêtait la forme d'un arbre sacré qui tous les mille ans produisait un fruit unique dont la consommation était interdite. Kaguya Ôtsutsuki le mangea tout de même, et utilisa son pouvoir pour mettre un terme aux conflits. Par la suite, elle mit au monde deux fils, les premiers êtres humains dotés de chakra. Le Shinju, fou de rage après ce larcin, se changea en un effroyable monstre à dix queues (Jûbi) et se mit à ravager les continents.[1]

Les fils de Kaguya réussirent à le vaincre et l'un d'eux, Hagoromo Ôtsutsuki, le scella dans son propre corps, devenant ainsi le premier jinchûriki de l'histoire. Cet acte héroïque parmi d'autres lui valut d'être vénéré sous le nom de Sage des Six Chemins (Rikudô Sennin). Cependant, sachant qu'à sa mort Jûbi serait de nouveau libre et sèmerait le chaos jusqu'à reprendre tout le chakra aux humains, l'ermite recourut au Banbutsu Sôzô (l'ancêtre de l'Izanagi) pour diviser le chakra du monstre en neuf entités, les bijû, avant d'enfermer sa carcasse dans ce qui deviendra la Lune grâce au Chibaku Tensei.[2]

Bien des siècles plus tard, lors de la fondation des villages cachés, Hashirama Senju, le Premier Hokage, vainquit Madara Uchiwa à la Vallée de la Fin et Mito Uzumaki, sa femme, scella Kyûbi en elle.[3] Durant son règne, Hashirama utilisa le Mokuton pour maîtriser les démons à queues et les répartit entre les différents villages afin d'assurer l'équilibre entre les nations.[4] Le problème sécuritaire et logistique posé par les démons fut résolu avec la généralisation du scellement dans un réceptacle humain. Kyûbi par exemple fut emprisonné en permanence dans ses hôtes successifs pour qu'il ne puisse pas s'en prendre à Konoha.[5]

Les jinchûriki sont dépeints comme des individus solitaires, rejetés par les habitants de leurs villages respectifs qui les croient aussi néfastes que le démon scellé en eux et les poussent à vivre dans la peur et la haine. D'après Deidara, les deux premiers hôtes à tomber aux mains de l'Akatsuki (Han et ) étaient des asociaux que personne n'a daigné secourir lorsque l'organisation les a enlevés.[6] Il n'était néanmoins pas dans l'intérêt des villages de laisser leurs jinchûriki déserter ou se faire capturer par l'ennemi, étant donné l'importance stratégique des démons à queues en tant qu'armes de destruction massive ou de dissuasion, rôle qui leur fut imposé contre leur volonté.[7]

Les jinchûriki étaient souvent choisis pour leur liens plus ou moins étroits avec le Kage en place afin de mieux les intégrer au village et de minimiser les risques de coup d'État[8] : ainsi Mito Uzumaki était l'épouse de Hashirama, Kushina et Naruto Uzumaki respectivement la femme et le fils de Minato Namikaze, Killer B le frère adoptif de A et Gaara le fils et successeur du Quatrième Kazekage. Tous ces hôtes, ainsi que Yagura et Yugito Nii, gagnèrent ainsi le respect de leurs concitoyens.

Scellement et extractionModifier

Les sceaux qui retiennent les bijû dans leurs hôtes varient selon les villages. Par exemple, Konoha utilise le Sceau du Hakke et Kumo le Sceau de la Carapace d'acier. L'Akatsuki, l'organisation qui traque les démons à queues, recourt à la technique des neuf dragons illusoires pour extraire les bijû de leurs hôtes et les sceller dans le Gedô Mazô pour usage ultérieur.

Pour pouvoir devenir un jinchûriki, il faut avoir une certaine compatibilité avec le bijû en question[9] ; de plus, un éventuel jinchûriki de Jûbi doit obligatoirement être une personne vivante, ce qui n'est pas le cas des ninjas réincarnés.[10] En outre, un démon à queues peut mourir (il réapparaît néanmoins plus tard) si son hôte décède, d'où un comportement parfois protecteur du premier à l'égard du second.[11] L'extraction du démon entraîne systématiquement la mort de l'hôte, même s'il est traité en urgence par un ninja médecin.[12] La seule chance pour un jinchûriki de survivre dans ce cas de figure est d'avoir une réserve d'énergie suffisamment grande (attribut génétique des Uzumaki, épée Samehada...[13]) ou de se faire sceller à temps un autre bijû.[14]

Cas particuliersModifier

  • Seul l'hôte de Jûbi peut perdre son démon sans mourir, s'il conserve en lui le Gedô Mazô (la carcasse de Jûbi) qui possède une grande vitalité, mais il restera tout de même paralysé pendant plusieurs mois.[15]
  • Lorsqu'un jinchûriki est ressuscité via la Réincarnation des Âmes, il se voit restituer le chakra de son démon en même temps que l'ensemble de ses techniques. Il peut néanmoins perdre connaissance s'il se fait extraire d'un coup tout son chakra de bijû.[16]
  • Le sceau qui retient le bijû dans le corps d'une femme jinchûriki s'affaiblit lorsqu'elle est sur le point d'accoucher. En effet, une grande partie de l'énergie alimentant le sceau est transférée vers l'enfant à naître.[17] Un spécialiste en fûinjutsu est donc indispensable pour maintenir le sceau durant l'accouchement puis le reformer immédiatement après.
  • Une personne possédant le chakra d'un démon à queues sans pour autant en être l'hôte est appelée un pseudo-jinchûriki. C'est le cas par exemple des frères d'Or et d'Argent de Kumo, qui après s'être fait avaler par Kyûbi, ont séjourné deux semaines dans les entrailles du bijû en se nourrissant de sa chair imprégnée de chakra, avant d'être recrachés. Un ninja tenta de les imiter en mangeant un tentacule de Hachibi, mais il en mourut.[18] De même, Kaguya Ôtsutsuki, en tant que première ninja du monde, peut aussi être considérée comme une pseudo-jinchûriki car elle a obtenu directement le chakra du Shinju en consommant son fruit.

CapacitésModifier

Le contrôle d'un démon nécessite un entraînement drastique et le jinchûriki doit partager son chakra avec le bijû scellé en lui. D'après Gerotora, si l'hôte utilise à trop fortes doses le chakra du démon, ce dernier insérera sa conscience dans son chakra et aura d'autant plus d'emprise sur le jinchûriki qu'il aura poussé loin sa transformation en bijû. A terme, si l'hôte tombe entièrement sous sa coupe, le démon brisera le sceau et se libèrera.[19] Selon Fukaï, pour qu'un jinchûriki puisse garder le contrôle de son bijû et exprimer sa pleine puissance, il doit trouver la chose qui comblera le vide de son cœur.[20]

Un jinchûriki bien entraîné peut profiter pleinement de ses énormes réserves de chakra et utiliser les techniques de son bijû pour développer un style de combat qui lui est propre. Ainsi, Gaara commande au sable, Yugito se fait pousser des griffes, Yagura fabrique du corail, Rôshi manipule la lave, Han se propulse à la vapeurUtakata sécrète un fluide corrosif, Fû déploie des ailes pour voler, Killer B projette de l'encre et attaque avec des tentacules ; quant à Naruto, il dispose d'un mode chakra au potentiel défensif comparable au Susanô et de la capacité à détecter les émotions négatives. Les jinchûriki ont aussi des pouvoirs communs tels que se transformer en avatar de démon à queues, générer des bras de chakra ou lancer des bombes de bijû. Enfin, ils peuvent communiquer librement entre eux dans l'espace psychique des démons qui est inaccessible aux autres ninjas.[21]

Liste des jinchûrikiModifier

Bijû Village associé Jinchûriki Pouvoirs remarquables
Shukaku Suna Bunpuku, Gaara Maîtrise du sable, fûinjutsu
Matatabi Kumo Yugito Nii Griffe de Chat, sphères de pelage
Isobu Kiri Rin Nohara, Yagura Poing de Corail
Son Gokû Iwa Rôshi Maîtrise du Yôton
Kokuô Iwa Han Maîtrise de la vapeur
Saiken Kiri Utakata Sécrétion alcaline corrosive
Chômei Taki Brouillard aveuglant, lévitation
Gyûki Kumo Fukaï, père et oncle de Fukaï, Killer B Sécrétion d'encre, fûinjutsu
Kurama Konoha Mito Uzumaki, Kushina Uzumaki, Naruto Uzumaki (moitié Yang puis Yin), Minato Namikaze (moitié Yin), Zetsu Noir (moitié Yin) Mode chakra de bijû unique, détection des émotions négatives
Shinju Aucun Hagoromo Ôtsutsuki, Obito Uchiwa, Madara Uchiwa Maîtrise des orbes noirs, lévitation

AnecdotesModifier

  • Le mot Jinchûriki, inventé par l'auteur, a une sonorité très proche du mot réel Jintsûriki (神通力) qui désigne un pouvoir surnaturel et se traduit par « pouvoir tutoyant les dieux ».
  • Étant donné que la Lune est l'astre dans lequel est enfermé le corps de Jûbi, les démons à queues et leurs jinchûriki sont particulièrement influencés par les cycles lunaires. D'après Gaara, c'est durant la pleine lune que Shukaku se révèle le plus meurtrier.[22] Dans l'anime, Fukaï, l'ancien hôte de Hachibi, prenait des somnifères pour éviter que son démon se déchaîne lors des nuits de pleine lune.[23]
  • La durée de grossesse d'une femme jinchûriki est d'environ dix mois.
  • Il semblerait que les enfants d'une femme jinchûriki héritent des traits du bijû scellé en leur mère. Cela expliquerait les fameuses stries sur les joues de Naruto, caractéristiques de Kurama, que l'on retrouve également chez les frères d'Or et d'Argent.
  • Taki est le seul village ne faisant pas partie des cinq grandes nations à avoir eu un jinchûriki.
  • Sanbi est le seul bijû à avoir eu des jinchûriki originaires de deux villages différents.
  • Si le corps d'Edo Tensei de Madara ne lui permettait pas de devenir l'hôte de Jûbi, Obito est néanmoins parvenu à réinsérer six démons à queues dans les corps réincarnés de leurs jinchûriki respectifs, au moyen de récepteurs de chakra et des chaînes de la statue Gedô qui reliaient temporairement les démons aux hôtes.[24]
  • Naruto est le seul ninja connu à avoir reçu le chakra de tous les bijû (dont la moitié Yin de Kurama récupérée par Obito) au cours d'une cérémonie présidée par le sage Rikudô.[25] Comme il était déjà l'hôte de Kyûbi, il est donc également devenu le pseudo-jinchûriki des huit autres démons.

RéférencesModifier

  1. Naruto chapitre 646
  2. Naruto chapitre 467, page 14
  3. Naruto chapitre 500, page 5
  4. Naruto chapitre 404, page 14
  5. Naruto chapitre 500, page 5
  6. Naruto chapitre 266, pages 14-15
  7. Naruto chapitre 568, page 13
  8. Naruto chapitre 493, page 14
  9. Naruto chapitre 542, page 3
  10. Naruto chapitre 614, pages 5-6
  11. Naruto chapitre 543, page 9
  12. Naruto chapitre 663, page 2
  13. Naruto chapitre 677, page 9
  14. Naruto chapitre 663, page 3
  15. Naruto chapitre 656, pages 12-13
  16. Naruto chapitre 572, page 1
  17. Naruto chapitre 500, pages 8-9
  18. Naruto chapitre 529, pages 3-4
  19. Naruto chapitre 490, pages 10-12
  20. Naruto chapitre 542, page 4
  21. Naruto chapitre 572, page 5
  22. Naruto chapitre 91, page 19
  23. Naruto Shippûden épisode 318
  24. Naruto chapitre 570, page 4
  25. Naruto chapitre 671, pages 11-12