FANDOM


Téléportation spatio-temporelle

Le ninjutsu spatio-temporel de Tobi.

Le Ninjutsu d'Espace-Temps (時空間忍術, Jikûkan Ninjutsu, Français : Technique spatio-temporelle du ninjutsu, Signifiant littéralement : Techniques Ninja d'Espace-Temps) désigne la catégorie des techniques basées sur les manipulations du continuum espace-temps, comme la téléportation. En se concentrant sur un point précis de l'espace, l'utilisateur peut attirer sa cible dans une faille dimensionnelle, ou voyager lui-même d'un endroit à l'autre par-delà cette même faille sans se soucier des obstacles sur le chemin physique correspondant. Tobi, Minato Namikaze et Tobirama Senju sont tous considérés comme des spécialistes du ninjutsu spatio-temporel.[1]

Tous les sorts d'invocation sont des techniques spatio-temporelles en soi, en considérant que les entités invoquées traversent une faille dimensionnelle pour rejoindre l'invocateur.[2] Il apparaît en outre que chaque technique spatio-temporelle est associée à une faille dimensionnelle spécifique, inaccessible via toute autre technique.[3] Néanmoins, si deux techniques de voyage dimensionnel sont de même nature, l'utilisateur de l'une d'elles peut synchroniser son espace-temps propre avec celui de l'autre technique pour s'introduire dans la dimension de l'ennemi, malgré un important surcoût en chakra.[4]

AnecdotesModifier

  • Dans le deuxième film Naruto, Temujin invoque à l'aide de son sang un portail spatio-temporel pour activer le contrat dans la chambre de scellement. Ce pouvoir peut être assimilé à du ninjutsu bien que les habitants de son pays ignorent tout des arts ninjas et du chakra.
  • Les invocations d'armes scellées dans des rouleaux de parchemin sont également considérées comme des techniques de type spatio-temporel.

RéférencesModifier

  1. Naruto chapitre 502, page 12
  2. Naruto chapitre 92, page 13
  3. Naruto chapitre 597, page 6
  4. Naruto chapitre 683, pages 14~15
Ébauche Cet article est une ébauche. Vous pouvez aider le Naruto Wiki à l'améliorer, ou peut-être contribuer à la discussion sur ce sujet.