Wikia

Naruto Wiki

Susanô

Discussion0
3 195pages sur
ce wiki
Susanô[1]
Susanô
Noms
Kanji 須佐能乎
Rômaji Susanô
Français littéral Celui qui a la faculté d'aider par tous les moyens
Autre nom Tempétueux Dieu des Valeurs (勇武の荒神, Yûbu no Aragami)
Début
Manga Chapitre 391
Anime Naruto Shippûden Épisode 138
Jeu vidéo Naruto Shippûden: Ultimate Ninja Heroes 3
OAV Naruto Shippûden: UNSG scènes coupées
Apparaît dans Manga, Anime et Jeux vidéo
Données
Classification Mangekyô Sharingan Itachi miniKekkei Genkai, Ninjutsu, Dôjutsu
Classe Offensive, Défensive
Portée Toute portée
Jutsu parent Amaterasu
Tsukuyomi
Jutsus dérivés
Bouclier d'Amaterasu
Enton - Susanô Kagutsuchi
Technique de la météorite
Utilisateurs
Konoha miniAkatsuki mini Itachi Uchiwa
Konoha mini Akatsuki mini Madara Uchiwa
Konoha mini Oto mini Sasuke Uchiwa
Konoha mini Espace mini Shisui Uchiwa (Anime seulement)[2]
Le Susanô (須佐能乎, Susanô), connu également comme le Tempétueux Dieu des Valeurs (勇武の荒神, Yûbu no Aragami), est le troisième pouvoir du Mangekyô Sharingan et le plus puissant des trois. Seuls ceux qui ont éveillé cette pupille dans leurs deux yeux peuvent l'utiliser. Il permet de créer un gigantesque monstre humanoïde spectral servant à la fois de bouclier et de force de frappe. D'après Tobi, rares sont ceux qui ont réussi à l'activer.

Comme les autres pouvoirs du Mangekyô Sharingan, le Susanô consomme une énorme quantité de chakra, ce qui affaiblit considérablement l'utilisateur et lui cause une douleur intense s'il est trop utilisé. Son apparence varie selon l'utilisateur, et il possède plusieurs stades d'évolution : il commence par prendre l'apparence d'un squelette, puis des tissus musculaires viennent s'y agglomérer jusqu'à former un corps entier en armure et en armes.

Les différents Susanô utilisent des pouvoirs communs tels que les lames spectrales, leur défense quasi impénétrable ou les projectiles en forme de magatama. Selon Madara Uchiwa, le Susanô est l'incarnation de la destruction.

Évolution

Susanô d'Itachi

Le Susanô d'Itachi le protégea du Kirin de Sasuke, une technique pourtant jugée imparable. Cette entité prit la forme d'un spectre anthropomorphe vêtu d'une armure intégrale. Il tient dans sa main gauche un bouclier (le Miroir de Yata) et dans sa main droite une épée dite de Totsuka). Le bouclier résiste à presque toutes les attaques et l'épée permet de sceller tout ce qu'elle transperce. Les victimes de cette lame sont emportées dans un monde d'illusions pour l'éternité. Utilisés conjointement, ils procurent une attaque et une défense parfaites, rendant le Susanô et du même coup Itachi invincibles si l'on en croit Zetsu. Malgré l'invulnérabilité qu'il lui conférait, le recours au Susanô épuisa son chakra et précipita l'échéance de sa maladie.

Lors de la Quatrième Grande Guerre Ninja, Itachi, ressuscité via la Réincarnation des âmes par Kabuto, eut l'occasion de montrer les deux formes intermédiaires de son Susanô devant Nagato. Son Susanô complet n'avait pas la même apparence que celui de Sasuke et il ne possédait pas d'arc, mais il pouvait lancer des projectiles en forme de magatama et utiliser le Miroir de Yata.

Susanô de Sasuke

Le Susanô de Sasuke se manifesta pour la première fois lors de son combat contre le Quatrième Raikage. Il fit d'abord apparaître sa cage thoracique pour se protéger d'une attaque de A. Celle-ci peut être combinée à l'Amaterasu pour former une armure de flammes noires. Sasuke éveilla finalement un véritable Susanô pour parer l'attaque combinée de Gaara, Kankurô, Temari et Darui. Le Susanô était de couleur sombre et ressemblait à un squelette.

Il fut en revanche moins efficace contre le brouillard acide de Meï Terumî, mais Sasuke n'avait à ce moment activé que sa cage thoracique, diminué qu'il était après son précédent combat.

Lorsque Sasuke affronta Danzô Shimura, son Susanô évolua en un humanoïde en armure avec en guise de bouclier une arbalète qui pouvait tirer des flèches à très grande vitesse. Sa forme finale est assez semblable en apparence à celle d'Itachi, avec une gourde à lame rappelant l’Épée de Totsuka (sans les propriétés de scellement) et un bouclier plus petit et moins flamboyant que le Miroir de Yata. Le Susanô s'annula suite à l'effondrement du Mangekyô Sharingan de Sasuke qui fut frappé d'un début de cécité. Dans le manga, le Susanô de Sasuke a une forme finale différente de celui d'Itachi.

Sasuke développa un nouveau Susanô après avoir obtenu le Mangekyô Sharingan éternel. Ce dernier est plus clair, plus puissant et possède une épée couverte de flammes noires, un bouclier violet clair et un orbe d'Amaterasu. Lorsque la lame du Susanô transperce une cible, celle-ci est immédiatement consumée par les flammes noires (c'est ce qui arriva au Zetsu blanc originel). Le Susanô peut en outre lancer des magatamas entièrement constitués de feu noir.[3]

Susanô de Madara

Ressuscité via la Réincarnation des âmes durant la Quatrième Grande Guerre Ninja, Madara utilisa son Susanô contre les cinq Kage. Il présentait deux visages sur les côtés, six doigts à chaque main, quatre bras dont deux étaient armés de dagues spectrales, un menton bifide et une corne sur la tête. Premier Uchiwa à avoir obtenu le Mangekyô Sharingan Éternel, Madara débloqua le Susanô une fois qu'il eut activé ses deux pupilles, et conserva ce pouvoir après avoir éveillé le Rinnegan. Contrairement aux autres Susanô, celui de Madara possède un corps complet, y compris une moitié inférieure et des jambes (visibles lorsqu'il est en l'air), ainsi que deux faces reliées par la colonne vertébrale et dotées chacune d'une paire d'armes et d'un visage uniques.

L'un de ces visages présente un menton bifide et deux canines supérieures proéminentes. L'autre visage possède également de grandes canines supérieures ainsi qu'un long appendice frontal. Lorsque Madara décolle, il se met à flotter à l'intérieur du Susanô qui développe une paire de jambes terminées par des pieds à six doigts, le visage au menton bifide étant positionné de face. Les deux mains droites de chaque côté sont armées d'une lame ondulée et le Susanô lui-même participe à l'exécution de certaines techniques de Madara comme celle de la frappe météoritique. Il est également capable de projeter des magatamas, moins puissants que ceux d'Itachi mais avec une meilleure cadence de tir. Madara a également montré sa capacité à combiner le Susanô avec le Multiclonage ligneux pour se constituer une escouade de guerriers éthérés.

La forme finale du Susanô de Madara est un humanoïde de plus de cent mètres de haut avec une bouche voilée et un uniforme semblable à celui d'un samouraï. L'armure extérieure, qui s'ouvre au niveau des yeux et recouvre le Susanô précédent, n'est pas sans rappeler le démon Tengu avec le tambourin ornant le sommet de son front. Son armure est en outre beaucoup plus fluide que chez tout autre Susanô. La version finale dispose également de quatre bras collés au corps, dont deux tiennent des lames ondulées.

Une fois que le chakra du Susanô final est stabilisé, les trous de l'armure pour les yeux deviennent discernables, avec quelques lignes d'expression dirigées vers le haut et sur les côtés. Le Susanô de Madara accuse le traditionnel long nez du Tengu qui est plus anguleux que ceux d'Itachi et de Sasuke. La bouche se prolonge en deux lignes descendant jusqu'au menton et il porte un kimono, un gilet, des épaulières, un ceinturon et des chaussures pointues. Susanô possède également des « cheveux » plaqués sur les côtés. Son dos est flanqué d'une paire de bras collés au corps et orientés vers le haut ; ses bras de devant, moins couverts, sont un peu plus petits que les bras arrière. Les lames ondulées sont remplacées par deux katanas rangés dans les paumes de mains des bras arrière et sont dégainés par les bras de devant. Selon Madara, la puissance de la forme ultime de Susanô est équivalente à celle d'un bijû. Un simple coup de katana spectral est suffisant pour raser une montagne entière. Après sa démonstration face aux cinq Kage, Madara assura que quiconque rencontrait le Susanô ultime mourait dans l'instant et qu'il aurait honte de l'utiliser une seconde fois pour les achever. Pendant son combat contre Hashirama, Madara équipa Kyûbi avec son Susanô pour le doter d'une armure parfaite et lui faire lancer des bombes du bijû combinées aux épées spectrales.

Anecdotes

  • Dans l'anime, la forme finale du Susanô de Sasuke diffère légèrement par rapport au manga : il possède cinq doigts par main au lieu de six, ses dents sont droites et il porte une gourde dans sa main secondaire droite au lieu d'un orbe, se rapprochant ainsi davantage du Susanô d'Itachi.
  • La couleur des Susanô d'Itachi et de Sasuke n'est pas la même dans l'anime que dans le manga. Cela est dû au fait que leurs Susanô ont été colorisés dans l'anime avant d'être mis en couleur dans le manga.
  • Le visage du Susanô de Sasuke apparaît dans le genjutsu qu'il utilisa contre C avant qu'il n'éveille ce pouvoir.
  • L'emplacement de la bouche de la forme finale des Susanô de Sasuke et d'Itachi est toujours en face à droite, mais la bouche de la nouvelle version de celui de Sasuke se situe en face à gauche.
  • L'arc du Susanô de Sasuke ressemble beaucoup à Yûsha Raideen. Il s'agit d'un clin d'œil à Yoshiyuki Tomino dans la série (un autre étant une technique de Kakuzu dont le nom dérive de Gundam).
  • Durant le combat de boss entre Sasuke et Itachi dans Naruto Shippûden: Ultimate Ninja Storm 2, le Susanô n'apparaît pas autour d'Itachi, mais derrière lui. Néanmoins, durant son éveil, un Susanô de taille réduite apparaît autour d'Itachi.
  • Dans Naruto Shippûden: Ultimate Ninja Storm Generations, Sasuke génère un Susanô partiel avec une cage thoracique à six côtes et un bras spectral qui saisit l'adversaire.
  • Lorsqu'il fut montré pour la première fois, le Susanô d'Itachi avait cinq doigts à chaque main. Le nombre de doigts est ensuite passé à six, comme pour les autres formes du Susanô.
  • En raison d'une erreur de traduction, l'épée de Totsuka portée par le Susanô d'Itachi est considérée à tort comme une « épée de Kusanagi ». En réalité, cette lame a simplement le pouvoir de sceller tout ce qu'elle touche, y compris l'épée de Kusanagi.
  • Les Susanô d'Itachi et de Sasuke ont tous deux été illustrés avec une seule main secondaire droite, mais dans le chapitre 579, ils avaient également une main secondaire gauche sous leur forme intermédiaire.
  • Comme de nombreuses autres techniques du Mangekyô Sharingan, le Susanô est inspiré de la mythologie japonaise. Susanô, le dieu des tempêtes, naquit le jour où Izanagi se purifia dans une source et se nettoya le nez. Cela explique sans doute le long appendice dont sont affublés les Susanô de Sasuke, Itachi et Madara sous leur forme finale.

Références

  1. Troisième Databook, pages 274~275
  2. Naruto Shippûden: Ultimate Ninja Storm Revolution, scène coupée de l'OAV
  3. Naruto chapitre 574

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard